Banque en ligne : comment souscrire en toute sécurité ?

Les banques en ligne gagnent du terrain actuellement, au détriment des banques traditionnelles. En effet, elles proposent des offres très attractives. Cependant, comme elles ne disposent pas d’agence physique, il faut prendre quelques précautions lors de la souscription.

Les inconvénients de la banque en ligne

banque-ligne-EDC

Certes les services proposés par les banques en ligne sont très avantageux, cependant certains produits bancaires ne sont pas vraiment intéressants. C’est le cas notamment du crédit à la consommation ainsi que du crédit immobilier. De plus, les clients habitués à parler de vive voix avec leur banquier n’ont pas cette possibilité, étant donné que les banques en ligne ne disposent pas d’agence physique. Le fait que le compte soit accessible via Internet peut aussi proposer quelques problèmes de sécurité. Le client doit aussi se parer à d’éventuel bug quand le site est utilisé par plusieurs internautes.

Résoudre les problèmes de sécurité en choisissant les meilleures banques en ligne

Pour permettre des transactions sûres et pour que le compte bancaire soit bien sécurisé, il est important de bien choisir sa banque en ligne. Par ailleurs, il faut prendre quelques précautions pour bien sécuriser son compte bancaire. Pour commencer, il ne faut jamais quitter le site de la banque en ligne sans avoir déconnecter son compte. Il ne faut pas non plus ouvrir son espace personne via un lien externe reçu par courrier électronique. En effet c’est un procédé utilisé par les hackers pour accéder à votre compte bancaire. Il est également important de vérifier que l’adresse du navigateur web commence par https.
Choisir une banque en ligne est avantageux du point de vue tarifaire et services. Cependant, il faut s’assurer que son compte bancaire est bien verrouillé afin que des utilisateurs malveillants ne puissent s’y introduire.

La Multi bancarisation véritable concurrent des banques en ligne

S’il y a bien un phénomène qui fait de la concurrence à la banque en ligne, alors c’est la multi bancarisation. Selon une étude mène par le spécialiste du Marketing multicanal Acxiom, déjà près de 43% des foyers de l’Hexagon sont clients de nombreuses banques. Au vu de ce fait, les banques en ligne semblent avoir du mal à trouver leur voie.
En effet, les Français sont des clients peu fidèles à leurs banques. D’après une étude près de 80,9 % détiennent deux comptes bancaires dans différentes banques. Et 19,1% en possèdent trois dans de banques distinctes aussi. Ce qui prouve que la multi bancarisation est vraiment entrain de pendre forme.
Le type de client favorable à la multi bancarisation
Les raisons sont diverses selon les enquêtés. Vous avez entre autres la détention d’un patrimoine très riche, un contra d’assurance vie, qui est suit par le plan épargne logement. Les clients qui possèdent au moins deux comptes bancaires se situent dans la tranche d’âge de 45a ans à plus, soit une proportion de 68,4 %.
Quant à ceux qui bénéficient de revenu mensuel supérieur à 2.300 euros sont très favorables à la multi bancarisation. Plus encore ceux qui possèdent trois comptes bancaires. Au regard de ces informations, deux types de profils peuvent être distingués. Il y a les retraités en couple ayant un pouvoir d’achat très élevés et les familles en quête perpétuelle de diversification d’activité.
En outre, il faudrait noter ce phénomène déteint réellement sur les clients des banques en ligne. Aujourd’hui, 94 % des clients disent être des clients d’une banque en réseau d’après une étude menée au Credoc (Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie).
Aujourd’hui, seulement 3 % des foyers français font confiance à la banque
en ligne
Le fléau n’est pas aussi énorme qu’on le pensait. Malgré les atouts marketing mis en place, la banque en ligne à encore du mal à se faire une place. Tout juste 3 % de la population française sont des clients de la banque à distance. Un chiffre déjà estimé auparavant par Baudoin Choppin, Senior Manager Conseil banque de détail au cabinet Deloitte.
C’est une clientèle plutôt jeune et aisée financièrement que les banques directes ont le plaisir d’avoir. Ils ont un revenu largement supérieur à 3.000 euros par mois et vivent les principales grandes agglomérations. Au vu de ces deux caractéristiques, le spécialiste de Marketing Axciom a fait ressort deux principales typologies de clients. Il y a les adultes citadins encore appelés les « Golden City » et les foyers intitulés sous l’appellation, de « Golden Family ». Ils détiennent tous deux un pouvoir économique très élevé.